Images

1. Les images numériques

Une image numérique est un ensemble d'informations stockées dans un fichier informatique, décrivant une image réelle appartenant à notre monde dit analogique.

Pour "coder" cette réalité, une image numérique est en fait constituée d'un ensemble de points élémentaires, appelés pixels; la vision de ces pixels de plus ou moins loin permet à l’œil de reconstituer globalement l'image réelle.

Image pixelisée
Image pixelisée
Image non pixelisée
Image non pixelisée

On comprend que ce principe est à l'origine des limitations liées aux images numériques :

Un compromis est donc généralement à faire entre la finesse de l'image et la taille du fichier résultant; ce compromis dépend de la destination de l'image : affichage en petite ou grande taille, affichage ou impression,envoi ou pas sur un réseau,...


1.1. Deux définitions à connaître :

Définition = nombre de pixels composant l'image; la définition est généralement donnée sous forme du produit du nombre de pixels horizontaux de l'image par le nombre de pixels verticaux : 640 x 480, 1900 x 1040,...

Modifier la définition d'une image permet donc de la redimensionner, la déformer, de diminuer sa taille d'impression ou d'affichage à l'écran, etc...

Profondeur des couleurs : il s'agit de la manière dont les couleurs sont codées dans l'image. Plusieurs façons existent :

  1. Noir et blanc: Avec ce mode, il est possible d'afficher uniquement des images en deux couleurs: noir et blanc
  2. Niveaux de gris: il permet d'obtenir différentes valeurs de gris, afin d'afficher des images nuancées.
    Image en noir et blanc
    Image en noir et blanc
    Image en niveaux de gris
    Image en niveaux de gris
    Le nombre de niveaux de gris utilisables est donné par le codage de chaque pixel, exprimée en bits :
    • 8 bits -> 256 niveaux de gris
    • 16 bits -> 65 536 niveaux de gris
    • ...
  3. Mode colorimétrique RVB : pour les images en couleur, on se base sur le principe de la synthèse additive des couleurs, selon lequel toute nuance de couleur peut être reproduite par le "mélange" d'une quantité variable de trois couleurs primaires, le Rouge, le Vert et le Bleu; le blanc correspond au mélange de la même "quantité" de chacune de ces 3 couleurs, le noir à l'absence de ces trois couleurs.
    L'information sur chaque couleur primaire est stockée séparément, et la couleur d'un pixel est donc donnée par un ensemble de trois chiffres indiquant la "quantité" de chaque couleur primaire dans la teinte globale du pixel.
    Cette "quantité" est codée par un nombre d'autant plus grand que la couleur primaire est présente dans la teinte finale du pixel; en mode 8 bits, ce nombre peut varier de 0 à 255, en mode 16 bits, de 0 à 65 535 : le nombre de nuances possibles est donc alors plus élevé...
  4. Synthèse additive des couleurs
    Synthèse additive des couleurs

    Pour coder par exemple un pixel rouge en mode 8 bits, les trois valeurs seront ainsi : (255,0,0); pour un bleu : (0,0,255); un jaune ( mélange de rouge et de vert ) : (255,255,0),etc...


Quelques applications...

Compléter le tableau ci-dessous :

Couleur du pixel R V B
Noir ? 0 ? 0 ? 0
Blanc ? 255 ? 255 ? 255
Vert ? 0 ? 255 ? 0
Magenta ? 255 ? 0 ? 255
Cyan ? 0 ? 255 ? 255

1.2. Manipuler les images

Manipuler une image, c'est la traiter, la redimensionner, la retoucher,etc...

Pour cela, il faut un logiciel de.....manipulation d'image; il en existe plusieurs, commerciaux comme Photoshop très utilisé dans le monde professionnel mais assez cher, et d'autres libres et gratuits, comme GIMP ( The GNU Manipulation Image Program).
C'est ce dernier que l'on utilisera ici.

Généralités

Sur le réseau, le logiciel se lance à partir du menu : Démarrer > Tous les programmes > Utilitaires > GIMP 2.

L'interface du logiciel est un peu déroutante au premier abord, mais se compose d'une fenêtre principale et de fenêtres flottantes appelées Boîtes à outils.

Interface de GIMP ( Il est possible d'afficher d'autres fenêtres flottantes, mais elles ne sont pas indispensables...)

Quelques remarques importantes :