La cryptographie



Dans cette partie, nous allons aborder différents points de cryptographie afin d'en connaître les bases. Nous nous intéresserons dans un premier temps aux codages monoalphabétiques puis au codage d'une image. Dans cette deuxième partie, nous feront bien sur appel aux notions abordées dans la partie sur le traitement des images.




La lettre présentée ci-contre a été codée par Napoléon. La première application de la cryptographie est historiquement militaire. En effet la sécurisation des transmissions est essentielle afin de mener à bien des opérations.

lettre de Napoléon
Machine Enigma


Au cours du temps la cryptographie s'est complexifiée et c'est lors de la dernière guerre mondiale que les machines sont réellement entrées en jeu avec la célèbre Enigma utilisée par l'armée allemande. Commercialisée dès 1920, cette machine électromécanique est basée sur une substitution pluriaplhabètique. En effet ce n'est plus une substitution "lettre à lettre" comme on le vera bientôt dans le code ce César qui est mise en oeuvre, mais un complexe jeu de contacts électriques placés sur des rotors mécanique qui est mis en oeuvre pour le codage.


C'est le mathématicien Britannique Alan Turing qui participera de façon décisive au déchiffrement des messages codés par Enigma et interceptés. Alan Turing sera considéré par la suite comme le fondateur de la science informatique.



Mais la cryptographie a, de nos jours, bien d'autres applications que les transmissions militaires. On la retrouve dans la vie de tous les jours : téléphones portables, sites internet sécurisés, transmission WI-FI, paiements par cartes bleues etc...
applications de la cryptographie


QR code


On peut également parler de cryptographie pour les QR code ou les simples codes barre dans lesquels l'information est codée, même si cela n'a pas pour but de cacher l'information mais bien de permettre sa lecture par un dispositif informatisé.